Objectif perte de poids #3

large (3)20 semaines (dont deux d’excès à cause des fêtes de fin d’année) après le début (sérieux) de mon rééquilibrage alimentaire, où en suis-je ?!

Bon, je dois reconnaître que je n’ai absolument pas réussi à tenir mon engagement à faire du sport ! J’avais pourtant acheter un cerceau chez Decathlon pour faire du hooping car j’avais vu/lu que ça permettait d’affiner la silhouette en particulier au niveau du ventre et des hanches, et puis la TV ça avait l’air si facile… Mais au bout de 2-3 séances d’essais non concluant (vu que le cerceau retombait direct une fois lâché), j’ai abandonné. Encore une fois. Mais il faut vraiment que j’arrive à me motiver pour faire du sport… En même temps, je n’ai jamais aimé ça, à part l’équitation. Le running me tenterait bien si je n’avais pas eu un problème au genou et donc peur de le ré-abîmer en courant… Il y a aussi la gymnastique douce qui m’attire à mi-chemin entre le fitness et le yoga, je pense que ça peut être pas mal. Au pire, si cela ne m’aide pas à maigrir, si au moins ça pouvait m’aider à me relaxer…

large (14)

Mais là où je suis plutôt fière de moi, c’est que j’ai réussi à tenir mon rééquilibrage. Bon évidemment, ce n’est pas encore parfait, mais j’y travaille. Je m’accorde un repas « joker » le samedi soir, et le dimanche midi (quand on est invité). Mais tout au long de la semaine, j’opte pour des portions plus petites, des aliments moins caloriques, des repas plus équilibrés et absolument plus du tout de plats préparés… Résultat, je passe mes soirées en cuisine ! Bon d’accord, j’exagère un petit peu le temps passé aux fourneaux… N’empêche que je commence à me débrouiller un peu, je suis loin de participer à Top Chef, mais j’essaye de varier le plus possible les plats et d’y introduire des légumes sans que ça ressemble à une assiette haricots verts vapeur – blanc de dinde. Parce que là, j’aurai vraiment l’impression d’être au régime, et honnêtement psychologiquement ça ne me ferait pas le même effet. Avec cette méthode, j’ai l’impression de manger mieux, sans m’affamer et sans vraiment me priver, et c’est l’essentiel.

large (15)

Lors des premières semaines, je regardais le nombre de calories dans tout, calculais tout et pesais tout. Puis consciencieusement, je rentrais toutes les données dans un tableau afin d’avoir un suivi assez précis (non, je ne suis pas folle…). Ce petit comportement m’a valu le qualificatif d’ « obsédée des calories » de la part du chéri. Heureusement, je me suis un peu calmée à ce niveau là, tout en continuant de faire attention. Mon tableau n’est plus du tout à jour, mais je crois que je vais recommencé… J’ai l’impression que, même si ce n’est que psychologique, c’était plus efficace. Bon évidemment, l’application « Secret du poids » (dont je parlais ici) ne me sert absolument pas, et je me suis vite aperçu que cette histoire où brûler 7000 Kcal équivalent à perdre 1kg était du n’importe quoi.

large

Il n’empêche que j’ai quand même réussi à perdre 9 kg en 20 semaines (malgré Noël et le Jour de l’an). Pour certaines, ça peut paraître peu, mais pour moi qui n’ai jamais réussi à perdre le moindre gramme, c’est ENORME. En janvier – février, je n’ai quasiment pas perdu de poids, je me dis qu’en hiver c’est normal… On a tendance à manger un petit peu plus riche, et on résiste difficilement à une bonne raclette (ou fondue, ou tartiflette … miaaaam). J’attends donc avec impatience le retour des beaux jours et donc des salades (oui, parce que manger froid l’hiver … Bof bof.). En tout cas, je suis quand même très contente ! Physiquement, j’ai perdu au niveau du ventre, ce qui me permets de remettre des hauts que je ne mettais plus car ils marquaient trop cette partie du corps. Je me suis également affinée au niveau du visage. Et honnêtement, entendre mon entourage dire que ça se voit que je mincis est une motivation supplémentaire !

Mon objectif n’est pas encore atteint (on avait dit 15 kg en moins pour le mariage de la belle-sœur), mais je me sens déjà mieux dans mon corps. J’apprends à l’aimer. Et ça change la vie !

large (2)

Objectif perte de poids #2

large (9)

Un mois et demi après la publication du premier article concernant la perte de poids, faisons un point… Je vais l’avouer dès maintenant, je n’ai pas vraiment été très assidue… Et je ne peux m’en prendre qu’à moi même ! >.<

L’objectif était de faire 15 minutes de vélo elliptique par jour. Résultat ? J’ai dû en faire 3 – 4 fois la première semaine, puis totalement abandonné (oui… j’ai ENCORE abandonné). Comme à chaque fois, j’avais une excuse : « Ooooh ils repassent Sex and The City sur TEVA après le boulot » ou « Non je suis trop fatiguée aujourd’hui, mais promis j’en ferai demain » ou encore « Tiens, j’ai vraiment mal au genou / dos en ce moment ». Bref, je ne perds pas de poids, je ne m’affine pas, et je m’éteins à petit feu. #bougetoileculmapauvrefille

En discutant avec ma copine de « régime » (je n’aime pas ce mot, on y perçoit de la frustration… alors même si je voudrais le remplacer par « rééquilibrage alimentaire » au fond c’est exactement la même chose…), je lui ai confié que des fois j’hésitais à m’inscrire au programme Weight Watchers pour vraiment être encadrée. Il ne suffit pas de faire du sport, il faut manger mieux. Elle m’a parlé d’une application sur smartphone appelée « Le secret du poids ». Le problème est que cette application est développée sur Android et sur Ios, mais pas sur Windows Phone… Je ne peux donc pas la télécharger ! Je suis donc allée sur le site histoire d’en comprendre le principe et je me débrouillerais autrement (avec un tableau homemade par exemple #Excelestmonami).

La méthode « Le secret du poids »

Il faut savoir qu’une femme a besoin d’un apport journalier de 1800 Kcal. Ce nombre exact de calories signifie que ce jour-là on ne grossit pas mais qu’on ne maigrit pas non plus. Les calories mangées en plus des 1 800 sont ce qu’on appelle une « dette calorique », alors que celles en moins sont une « économie calorique ». Selon cette méthode, 7000 Kcal de dette équivalent à 1 kilo de graisse pris, alors qu’une économie de 7000 Kcal signifie que l’on a perdu 1 kilo de graisse. Pour eux, aucun aliment ne fait véritablement grossir, mais l’on va prendre du poids dans la mesure où l’on dépasse notre budget calorique. Pour perdre du poids, on va donc rembourser chaque jour notre dette de départ (nb de kilos à perdre x 7000 Kcal) afin de ramener petit à petit notre dette à 0. Pour éviter au maximum des problèmes de santé, il est conseillé de consommer plus de 1100 Kcal pour jour. Si un jour on craque et que l’on mange au dessus du budget calorique, pas de panique, on mangera moins les jours suivants histoire de rattraper tout ça.

Sur l’application en elle même (que j’ai tout de même télécharger sur ma tablette même si c’est nettement moins pratique que sur le téléphone) on peut rentrer les aliments que l’on a mangé et elle calcule le nombre de calories que ceux-ci représentent. Elle permet en temps réel de savoir où l’on en est dans notre budget calorique journalier et dans notre dette.

Le problème de cette méthode (il en faut bien un), c’est qu’elle ne prend pas en compte le sport… Du coup, ce que je fais c’est que je déduis les calories que j’élimine sur le vélo elliptique de ma dette calorique de départ.

large (13)

J’ai commencé cette méthode hier, je verrai bien si elle porte ses fruits ou non … Ça a l’air plutôt simple… pas de privation, juste du contrôle. J’ai également (re)décidé de faire du vélo elliptique 15-20 minutes tous les deux jours, et pourquoi pas me mettre au hooping ?!

Affaire à suivre…

Objectif perte de poids #1

large

Aujourd’hui est un grand jour, j’ai décidé de me motiver à perdre du poids.

Depuis quelques temps, je ne me sens vraiment pas bien dans mon corps, notamment à cause de mes kilos en trop. J’en ai toujours eu, ils m’ont toujours gâché la vie, mais là j’en peux plus. Je me rappelle que pour mon entrée en 6e, ma grand-mère m’avait emmené acheter des vêtements sauf que le seul jean qu’on a trouvé à ma taille était au rayon adulte … Les années « école primaire » et « collège » ont été très dures, les enfants sont très durs avec ceux au physique « atypique »… Au fil des années, je me suis renfermée dans une carapace où j’y ai développé mon caractère plutôt fort, mon sens de la répartie (la reine de pique c’est moooi !), et malheureusement ma grande timidité : je n’ose pas aller vers les autres, j’ai peur de déranger ou tout simplement d’être totalement inintéressante.

Je ne m’empiffre pas, j’évite au maximum tout ce qui est bonbons, soda et gâteaux apéro, mais pourtant je grossis à vu d’œil. Quand j’habitais chez mes parents, j’avais stabilisé mon poids dans une limite acceptable pour mon moral. Mais depuis que je me suis installée avec mon chéri, j’ai pris un peu plus de 10 kg… soit 3 tailles de vêtements en plus…

L’année dernière j’ai investi dans un vélo elliptique car c’était un appareil qui ne sollicitait pas trop mon genou (je me suis fais opérée), mais il a fini par servir de porte-manteau.

Mais le vrai déclic, ce moment où tu te dis « stop, c’est bon, il faut VRAIMENT que je réagisse maintenant » a eu lieu dimanche. J’étais dans de la famille quand j’ai vu une photo que ma belle-sœur a prise avec mon appareil photo… Et là, horreur. Je m’y suis trouvée vraiment « grosse » (je n’aime pas ce terme…). Cette vision n’était plus possible, il fallait que je réagisse !

Après en avoir parlé avec une copine, qui elle aussi veut perdre du poids, on a décidé de se soutenir. Malheureusement, elle n’habite pas à côté de chez moi, donc le soutien sera moral et à distance. On s’est donné pour objectif de faire 15 minutes de vélo elliptique par jour (pour commencer). 15 minutes, une durée qui a l’air courte comme ça, mais qui, personnellement, me demande beaucoup de volonté… N’étant plus habituée à faire du sport, je suis essoufflée au bout de 30 secondes et fini toujours par lâcher l’affaire. J’espère vraiment que cette fois, je vais tenir bon…

Mon objectif : perdre 15 kg pour le mariage de ma belle-sœur en juin 2015.

Et toi, comment fais-tu pour garder la ligne ?

Es-tu aussi en mode  » perte de poids » ?